Présentation Diaporama

À la fin des années 90, le sous-développement du Liberia, pays anglophone d’Afrique de l’Ouest, et les convoitises économiques et politiques ont débouché sur un conflit cruel et persistant dont la première victime, comme toujours, est le peuple. La guerre a provoqué une importante migration des populations réfugiées. Plus de 200 000 personnes fuyant les zones de combats ont pris la direction d’un pays voisin dans les années 95, la Côte d’Ivoire francophone.

Dans le cadre du programme d’aide aux réfugiés du Liberia et sous la responsabilité du Haut Commissariat aux Réfugiés (HCR), Médecins Sans Frontières et d’autres acteurs de la solidarité française, comme Action Contre la Faim, ont été chargé d’un volet capital : la santé.

Une première approche de l'équation sanitaire dans une zone de réfugiés lors d'un conflit.