Présentation
Conquérir le droit et la justice est une tâche longue et périlleuse. Que de luttes aura-t-il fallu pour que l’évidence s’impose aux yeux de tous : « les hommes et les femmes naissent libres et égaux en droit ». Pour organiser ce droit et faire fonctionner la démocratie durablement une autre évidence est apparue : quelle que soit l’expérience menée, toute forme de prise en main de la gouvernance par une élite ou une partie de la population n’a jamais abouti sur autre chose que la dictature, au mieux, le retour de pouvoirs élitistes. Pas d’aménagement au suffrage, seul le peuple, la société des hommes et des femmes, peut et doit être souverain. Tous, hommes et femmes libres de ce pays, nous devions pouvoir voter.
Une fois ce principe révélé, va perdurer longtemps, très longtemps, une situation paradoxale : concevoir, se battre et finalement imposer « le suffrage universel » en oubliant la moitié de l’humanité, la moitié de notre peuple. La véritable histoire suffrage universel ne peut s’écrire sans l’histoire de l’inégalité politique entre les hommes et les femmes qui a perduré jusqu’à récemment. Ce rêve d’égalité est en partie accompli, depuis à peine trois générations. À charge aux citoyens et aux citoyennes de l’utiliser car une liberté chèrement acquise et dont on ne profite pas est une liberté en danger...

PLAN DE L'EXPOSITION (12 panneaux)

1 - Titre et introduction
2 - Aux origines du vote…
C’est au Ve siècle av. J.-C., à Athènes, que naît l’idée de citoyenneté.
La femme grecque / La femme romaine
3 - Le temps du plus fort
Après quatre siècles de domination, l’Empire romain s’est effondré, livré aux migrations et aux invasions.
Les Celtes / Les femmes gallo-romaines
4 - Des expériences électives au Moyen Âge
Des communautés choisissent de s’administrer avec des représentants désignés ou élus.
Monarchie de droit divin / Les femmes au Moyen Âge / La loi salique
5 - Ruptures et nouvelle conception : la citoyenneté
La Renaissance (XVe et XVIe siècles) bouleverse la conception du monde.
La sorcellerie / Les premières voix / Le Siècle des Lumières pour les femmes
6 - La Révolution française, le suffrage inachevé…
La Révolution inaugure un principe fondateur : c’est du peuple que le pouvoir tirera sa légitimité.
Condorcet, le visionnaire / La presse feministe / Olympe, Théroigne, Claire et les autres
7 - 1799 - 1848, de l’art de limiter la portée du suffrage
La Constitution républicaine de 1799 rétablit le suffrage universel mais cache un pouvoir autoritaire....
Code civil (18 mars 1804) / La restauration et les utopistes
8 - Universel direct… au prix d’une autre révolution !
La très grande majorité des Françaises restent privées de l’expression démocratique.
Flora Tristan / George Sand
9 - Un principe fragile mais irréversible
La loi du 31 mai 1850 augmente de 6 mois à 3 ans l’obligation de résidence pour voter.
Les principaux acquis jusqu’en 1904
10 - « Un universel qui exclut la moitié de l’humanité ! »
Les suffragettes / le féminisme antilaïc
11 - La IVe et Ve République
Les femmes prennent une part active à la Résistance, les armes à la main.
Les femmes dans la Résistance / Simone de beauvoir (1908-1986)
12 - Le défi de la parité... La République ne peut se faire sans nous...